Tous les ingrédients pour réussir un bon vin chaud

En dehors du réconfort qu’un bon vin chaud peut apporter, bon nombre des ingrédients qui le composent sont pleins de bienfaits.

Se réchauffer près de la cheminée avec un bon verre de vin chaud à la main est la situation la plus réconfortante dans un hiver glacial.

Faire son propre vin chaud est tout à fait simple. Il suffit d’avoir le vin et les ingrédients nécessaires, suivant la saveur et les arômes voulues.

La réussite d’un bon vin chaud repose essentiellement sur la qualité du vin, mais le choix des ingrédients compte également beaucoup.

Le vin idéal et les bons ingrédients pour un bon vin chaud

Dans la recette, le vin est l’essentiel du cocktail et apporte le goût du fruit. Le vin idéal est donc un vin jeune, léger, possédant encore tous ses arômes fruités éclatants et sa rondeur. Quand on le réchauffe, il deviendra plus acide et plus âpre. Rouge ou blanc, le vin chaud est toujours bon mais traditionnellement, le vin chaud se fait avec du rouge. On choisit alors le vin rouge généreuxpuissant, pour qu’il puisse garder son côté vin lors de l’ajout des épices, non élevé en barrique. On recommande le vin rouge de Bordeaux, le vin rouge de Bourgogne, le vin rouge de la vallée du Rhône ou le Pinot noir. Par contre, il faut éviter le vieux vin aux tanins trop forts, concentré et élevé en barrique, qui a perdu ses arômes fruités et son éclat, âgé de plus de 5 ans.

Même si on peut trouver des ingrédients tout prêts pour vin chaud dans les commerces, il est toujours préférable d’avoir ses propres ingrédients pour pouvoir accommoder à tous les goûts.

La recette simple pour un bon vin chaud

Les ingrédients de base d’un bon vin chaud  pour 6 personnes devant un bon feu de cheminée dans une nuit d’hiver sont comme suit: : 1,5 litre de vin rouge, les zestes d’une orange et d’un citron (de préférence bio pour les deux), 250 grammes de sucre (roux de préférence). Rajoutez 2 bâtons ou 2 pincées de cannelle en poudre, 2 étoiles de badiane ou anis étoilé, et 2 clous de girofle. Mettez-y une pointe de couteau de noix de muscade râpée.

Pour une saveur mentholée, on rajoute à peu près 6 brins de menthe, pour une saveur plus corsée, on y met un morceau de gingembre émincé et pour retrouver la sensation réconfortante dans le vin, on accentue un peu sur la cannelle sans en faire trop.

La préparation est des plus simples. Mettez le tout dans une casserole, portez à frémissement (surtout pas à ébullition) sur feu doux, laissez infuser 5 minutes et il faut servir chaud après l’avoir filtré à l’aide d’un tamis fin.

De petites astuces pour bien réussir son vin chaud

Si vous avez le temps, laissez infuser tous les ingrédients 24 heures à l’avance et le vin sera imprégné de tous les arômes. Ne faites réchauffer qu’au moment de servir. Pour la version sans alcool des enfants, remplacez le vin rouge par du jus de raisin. Utilisez du vin à petit prix, il sera de toutes les façons noyé dans les épices et les autres ingrédients et ce sera du gâchis. Décorez chaque verre avec une tranche d’orange. Pour un goût prononcé pour l’agrume, utilisez des orange et citron séchés. Recycler un vin éventé en vin chaud n’est pas tout à fait une bonne idée, car la chaleur va mettre en évidence le défaut du vin. Pour finir, consommez avec modération.

Le vin chaud est très bon servi avec des petits sablés ou un bon pain d’épice.

Existe-t-il des voyagistes spécialisés dans les séjours à la montagne ?
Timeline : Où et jusqu’à quand skier ?