Montagne l’été : et si vous testiez le canyoning ou le rafting ?

Les vacances à la mer ou au bord de la piscine ne sont pas les seules options à adopter pour bien profiter de votre été. La montagne vous réserve également de nombreuses surprises, et des activités sensationnelles inoubliables . Les sports d’eau vive comme le rafting et le canyoning peuvent vous offrir des instants pleins d’adrénaline, en solo ou en groupe.

C’est quoi le canyoning et le rafting ?

Il s’agit de deux sports nautiques que vous pouvez effectuer dans les montages, plus précisément dans certains types de cours d’eau. Si la thématique est la même, la pratique est différente pour le canyoning et rafting.

Le canyoning est propre aux gorges, ravins et canyons. Il est composé de plusieurs activités durant la descente. Vous pouvez être amené à faire de la marche dans les eaux peu profondes, glisser sur des toboggans naturels et descendre en rappel le long de cascade. Pour franchir certains passages, les participants peuvent être amenés à nager ou escalader des rochers.

Le rafting quant à lui se pratique dans les torrents et les rivières. Sur une embarcation insubmersible appelée « raft », un équipage devra pagayer pour naviguer d’un point à un autre. Rochers, rapides, remous, de nombreux obstacles se trouveront sur votre chemin pour pimenter l’aventure.

Rafting, canyoning : les précautions à prendre

Avant de vous inscrire sur tel ou tel sport, il est important de bien vous préparer. Cette étape consiste à vous informer le plus possible sur l’activité qui vous intéresse.

Il existe de nombreux sites en France où vous pourrez faire du rafting ou du canyoning. Faites appel à une agence spécialisée dans l’organisation de ce genre d’activité pour trouver le canyon ou la rivière idéale pour vous amuser.

Ensuite, avant de vous engager dans une marche de plusieurs kilomètres au fin fond de la montagne, renseignez-vous d’abord sur le temps. Surtout si vous êtes un débutant ou avec des enfants, choisissez les journées où les températures sont assez élevées pour ne pas vous retrouver glacés par les eaux et par le froid.

Le niveau :

Que ce soit en rafting ou en canyoning, les difficultés de parcours sont très variées. Vous trouverez des sites catégorisés et dédiés aux amateurs, au niveau intermédiaire, mais aussi aux personnes plus expérimentées. Dans le rafting, les rapides sont classifiés en fonction de la difficulté technique. Privilégiez toujours un spot correspondant à votre niveau pour plus de sécurité. Évitez de vous aventurer sur des terrains plus ardus si vous n’êtes pas encore prêt.

Comment se préparer au canyoning ou au rafting ?

Pour pratiquer ces sports d’eau, il est obligatoire de se faire accompagner par des professionnels diplômés d’état. Ces derniers pourront vous apprendre les techniques, vous aider à progresser et assurer votre sécurité tout au long du parcours.

Vous devrez avoir les équipements adaptés à la pratique. En termes vestimentaires, vous devrez porter une combinaison en néoprène de 3 à 5 mm d’épaisseur, un casque, des chaussures antidérapantes et un gilet de sauvetage.

Le canyoning vous demandera en plus d’autres matériels pour faire face aux divers obstacles du parcours comme les cordes, harnais, connecteurs et baudriers.

Normalement, vous pouvez obtenir ce matériel auprès de l’agence organisatrice de ces activités. Si vous êtes amené à faire des achats, vous devez vérifier que les matériels sont en bon état et possèdent la certification NF qui est un gage de qualité.

Avant de pratiquer un sport à risque, assurez-vous d’avoir une assurance qui vous prendra en charge en cas d’accident. Emportez toujours un petit sac de survie comprenant une trousse de secours, des rations énergétiques, une couverture, une lampe et différents moyens d’alertes.

Accrobranche : l’activité incontournable
C’est quoi la luge d’été ?