Les skis, à choisir en fonction de ses envies !

La saison des skis arrive bientôt et il n’est pas trop tôt pour préparer votre séjour à montagne. Pour dévaler les pentes en toute sécurité, vous devez avoir une paire de skis adaptés. Quels sont les termes à prendre en compte dans le choix de vos skis ? Zoom sur les spécificités de cet achat à travers cet article :

Vous avez quel niveau ?

Pour choisir ses skis, vous devez définir quel est votre niveau de skieur. Ce n’est pas la pointure de vos pieds qui influence votre acquisition, mais vos performances. Selon les professionnels, un skieur amateur devra porter des skis de 5 cm au-dessous de sa taille. Ces derniers devront être courts et souples pour l’aider à tourner plus facilement et à progresser rapidement. Les faux mouvements sont moins absorbés par les pieds, ce qui limitera les chutes.

Si vous avez un niveau intermédiaire, vous pouvez acheter des skis entre 2 et 5 cm de moins que sa pointure. Ils doivent être plus sécurisants afin de vous permettre de mieux profiter de ce sport.

Il est conseillé au skieur confirmé de porter une paire de skis ayant 5 cm de plus. Dans ce cas, privilégiez les modèles grands et rigides qui n’auront pas tendance à s’affaisser. La taille idéale est de 80 à 100 mm de largeur de patin (situé sous le ski). Ces skis seront plus stables et ils vont garder leur courbe, même si vous êtes lancé en pleine vitesse. Vous réduirez ainsi les risques de dérapages sur les pistes.

Pour quelle pratique ?

En dehors du niveau, le type de ski que vous ferez sur les pistes aura un impact sur la sélection de vos skis. Pour les petits virages, portez des slaloms qui possèdent un talon (élément sur l’arrière du ski) et une spatule (située à l’avant du ski) larges ainsi qu’un patin plus fin. Pour les descentes, adoptez des skis droits et larges pour bénéficier de plus de portance en neige afin d’aller vite.

Afin de pratiquer le hors-piste ou de vous amuser sur tous les domaines skiables, vous devez avoir des skis polyvalents et performants. Les skis rigides seront plus sécurisants, surtout lorsqu’ils sont fabriqués en flex homogène. Opter pour des skis aux côtes larges de plus de 90 mm, avec des spatules longues offrant plus de vitesse, des talons relevés ou plats selon vos envies.

Pour faire des randonnées à skis, il est conseillé de porter des skis ayant 95 à 105 avec un bon ratio poids et largeur. Les skis adaptés à la compétition sont recommandés aux skieurs experts ou de haut niveau. Vous trouverez en effet des skis typés pour les slaloms, les courses chronométrées et autres techniques de ski de haut niveau.

Des skis à quels prix ?

Vous pouvez acheter votre matériel dans les magasins de sport, dans les skishop ou dans les boutiques en ligne. Il existe un large éventail de prix en ce qui concerne les skis du fait de la diversité de gammes et des matériaux utilisés. Les skis pour les enfants sont moins chers que ceux qui sont destinés aux adultes et les modèles pour débutant sont plus abordables en comparaison des skis de compétition. La fourchette de prix de ce genre d’équipement se situe entre une centaine d’euros à plus de 1000 €. Si vous comptez vous amuser sur différents types de pistes, vous pouvez investir dans plusieurs skis adaptés à chaque pratique si vos économies le permettent.

N’oubliez pas de demander conseil aux vendeurs spécialisés ou skiman pour sélectionner la bonne paire de skis adaptée à votre niveau et votre pratique. Cela vous évitera d’avoir mal aux jambes ou pire, de vous blesser sur les pistes.

Vacances au ski : comment s’équiper sans trop dépenser ?
Choisir ses chaussures de ski : une affaire de pointure !